• Conseil pour bien commencer

     

    Conseil pour commencer

     

    Avant de se lancer dans l'écriture dans  un roman / fanfiction / nouvelle ou autre, il faut être conscient que la création d'un œuvre ou d'une adaptation littéraire est semblable à une route enneigée. Par exemple, un  être  rencontrera de nombreux obstacles dans une plaine enneigée. Pour réussir à atteindre son objectif symbolisé par un rêve, il doit surmonter sa patience en gardant sa persévérance.

    Eh  bien pour écrire une histoire, c'est la même chose.

    Il faut savoir trouver du temps pour écrire ses chapitres et maintenir le rythme qui vous convient afin d'éviter une pause " trop importante " et brutale.  Sauf si vous désirez le reprendre après un autre projet.

    Bien sûr, le plus important avant de commencer votre création,  c'est  de connaître en avance la direction de votre œuvre. Par exemple, est ce que vous voulez écrire un roman suspense mais avec un petit côté fantasy ou policer ? Ou bien d'écrire une fanfiction qui se déroule pendant ou après un film / jeu que vous avez bien aimé ?

    Même pour une personne débordante d'imagination, il est recommandé de noter ses idées sur un bloc note et de faire un trie.

    Pour vous dire, quand j'ai commencé à écrire mon premier roman, j'ai surtout laissé mon imagination travailler et écouté mes préférences pendant les phases d'écritures. Résultat : Incohérences et changement de registre au bout du 5ème chapitre. Ce n'était pas glorieux, je l'avoue tout à fait !

    En revanche, si vous comptez écrire une nouvelle pour débuter  ( un récit très court ), il se peut qu'en écrivant une intrigue ainsi qu'une chute scénaristique à la fin, vous développerez de nouvelles idées particulièrement riches et intéressantes pour votre prochaine création.

    Peut-être même que ça sera grâce à votre première nouvelle que vous ressentirez l'envie de vous lancer dans un périple qui va durer plus ou moins de 300 pages à condition  que l'intrigue de base peut vous donner des opportunité de créer un univers vaste ainsi qu'un scénario bien conçu et capable de proposer des rebondissements surprenants et marquants.

    En revanche, un autre conseil qui pourra vous aider : si vous désirez commencer l'écriture, mais que vous ne trouvez pas encore une idée pour votre futur roman, n'hésitez pas à vous entrainer à écrire une fanfiction à partir d'un œuvre que vous aimez comme par exemple un jeu, un film ou même une saga connue.

    Après, si vous avez déjà imaginé l'intégralité du roman dans votre tête, mais que vous hésitez entre plusieurs fins, dites-vous que l'idée viendra en écrivant les premiers chapitres. Vous n'êtes pas obligé d'imaginer la fin dés que vous écrivez le prologue si vous hésitez, sauf si comptez proposer une ellipse. Il faut d'abord apprendre à connaître vos personnages en les écrivant et continuer de les développer grâce aux rebondissements scénaristiques.

    Oui, c'est en écrivant ou en imaginant que de nouvelles idées peuvent naître et vous conduire à une situation auquel même l'auteur(e) finit par se surprendre. Bien sûr, il est impératif de rester cohérent et de se mettre d'accord avec soi-même. Les idées peuvent facilement se mélanger et à force d'être tenté, on peut créer maladroitement une incohérence.

    Ce qui était  mon cas pour mon deuxième roman. Depuis, je l'ai laissé en pause. ^^

    Conseil pour bien commencer

    Et l'expérience dans tout cela ?

    Oui, savoir formuler et conjuguer proprement les verbes ou autre est le cœur de votre création ( l'imagination est le cerveau de l'opération *-*).

    Mais, même si vous rencontrez de sérieuses lacunes dans l'orthographe, dans la conjugaison, ou même que votre vocabulaire n'est pas encore suffisamment riche et varié, ne vous découragez pas : je vous conseille d'abord d'écrire l'histoire qui vous tient tant à cœur et de vous entrainer à créer des rebondissements, des interactions avec les personnages et de le terminer pour ensuite vous entraînez à vous auto-corriger ou à le partager avec vos connaissances pour avoir des avis ou même desprécieux conseils.

    Il faut être conscient qu'il est presque impossible d'avoir le niveau d'un Stephen King pendant la création de votre roman.

    Pour progresser, il suffit de continuer à écrire, de développer vos idées et au fur et mesure, vous arriverez à  corriger et à garder la motivation d'apprendre de nouveaux mots / de nouvelles expériences pour enchérir votre vocabulaire afin de varier le récit et d'améliorer la qualité de votre roman.

    Je conseille grandement ce site pour celles et ceux qui veulent apprendre quelques synonymes. http://www.synonymo.fr/

    Bien sûr, souvent l'apprenti-écrivain hésite entre deux choses : Passé simple ( Il l'écouta ) ou bien le présent ( il l'écoute )

    Pour ma part, j'écris et je lis plus souvent des romans au présent parce qu'il est plus facile pour moi  de m'impliquer dans le scénario.

    Je vous rassure, le passé simple est une option que j'aime beaucoup, mais j'ai plus une préférence pour le présent. Bien sûr, tout n'est qu'une question d'habitude.

     En ce qui concerne mes expériences, j'ai connu de sérieux problèmes dans l'écriture.

    Souvent, je mettais des " ?! " à la fin de chaque phrase ( chose qu'il faut éviter de faire, car c'est une ponctuation destinée pour les Bandes-Dessinées ), mes phrases étaient mal formulées, j'oubliais des mots par manque d'attention et au niveau des conjonctions de coordinations, ce n'était pas vraiment ça...

    Mais au bout de 6 ans, ça s'est amélioré et je sais que plus je vais écrire, plus je vais progresser.

    D'ailleurs, je conseille vivement  ce forum pour celles et ceux qui veulent progresser avec d'autres personnes :

    https://tremplinsdelimaginaire.com/cocyclics/phpBB3/index.php

     

     

    Conseil pour bien commencer

     

    En conclusion,  le point clé reste avant tout l'imagination, car pour moi, une histoire se doit être captivante et de proposer des personnages dotés d'une psychologie à la fois complexe et humaine. Il faut posséder et avoir l'envie de créer soi-même son propre univers, peu importe les obstacles comme le temps, la peur ou les difficultés que nous pouvons rencontrer.

    Quelque soit le support, plus on remplit nos pages, plus on apprend.

    J'espère que ce conseil vous rassure et vous donne envie de commencer ou même de continuer votre création !

    Elincya.